Accueil
ICCROM in Coordination with UNESCO and other Institutions will Help Japan in the Salvage and Recovery of the Country’s Cultural Heritage
  PublishDate:2011-04-04  Hits:1778

Depuis le tremblement de terre et le tsunami qui se sont abattus le 30 Mars 2011 sur le Japon, 416 localités reparties dans 19 préfectures connaissent d’importants dommages. Monuments, sites, bâtiments complexes, paysages et antiquités font parties de patrimoine de ces régions. Parmi eux se trouve le temple Zuigan-Ji. L’importance et le nombre de dommage des lieux affectés est encore incertain du fait de l’impossibilité de mettre en œuvre des opérations de secours dans certains secteurs. Ces dégâts sont, le plus souvent, des murs fissurés mais environ 20 lieux d’héritages culturels ont souffert de sérieux dommages et d’effondrements.

Selon ICOM Japon au 29 Mars, 114 musées comptent des dommages sur leurs collections (il y a environ 400 musées dans la zone sinistrées). Parmi eux, trente et un ont déclaré posséder de sérieux dommages. Les opérations ont été affecté par une source limitée d’énergie.

Actuellement, l’aide humanitaire de base et la sécurité des personnes affectées est la priorité, cependant, la rénovation des héritages culturelles va devenir de plus en plus important. En réponse a la situation, ICCROM, en coordination avec l’UNESCO et d’autres institutions, a pour but de développer une stratégie pour aider au sauvetage et a la reconstruction de l’héritage culturel du pays. A court terme, ICCROM va fournir des informations sur la situation au Japon à la communauté internationale de l’héritage culturel. Durant une période d’un an, ils vont coordonner les actions dans les sites sinistrés en se basant sur les demandes du Japon.

[Source]ICCROM
Copyright © 2009 World Heritage Institute of Training and Research-Asia and Pacific (shanghai)